Entrepreneuriat

« Vive l’entrepreneuriat au féminin »

Mars 2023
« Vive l’entrepreneuriat au féminin »

Partager

8 mars journée de la femme : Découvrez une « entreprise au féminin » ainsi que des entrepreneuses qui osent et réussissent dans le domaine des sciences de la vie
5 portraits de femmes qui innovent dans le secteur de la santé !

Paris, le 6 mars 2023 – En amont de la journée de la femme, le 8 mars, Inserm Transfert, filiale privée de l’Inserm, souhaite mettre en lumière les réussites de l’entrepreneuriat au féminin.

Inserm Transfert est sensible aux questions de la promotion du rôle des femmes et soutient de nombreuses entrepreneuses désireuses de faire progresser la recherche et l’innovation en santé humaine. Tout autant Inserm Transfert est sensible à l’implication des femmes dans l’entreprise, à titre d’exemple son comité exécutif est composé à 62.8 % principalement par des directrices et la société a une majorité de collaboratrices.

Parmi toutes les femmes qui recherchent et qui entreprennent, il a été délicat de choisir d’emblématiques porteuses de projet telles que Valérie Crépel et Francine Behar-Cohen qui ont été toutes deux récemment récompensées par le Prix Inserm de l’Innovation respectivement en 2022 et 2021. Nous vous proposons aujourd’hui le portrait de trois d’entre elles, également remarquables par leur succès et qui ont réussi à transformer une brillante innovation scientifique en prometteuse aventure entrepreneuriale, certaines d’entre elles ayant déjà finalisé une réussite commerciale pour leur société. Elles ont toutes été accompagnées par Inserm Transfert.

« Entreprendre au féminin »

« Je tiens à rendre hommage à ces femmes, chercheuses, entrepreneuses qui parviennent à des succès pour la recherche scientifique et l’innovation notamment via la création d’entreprise et qui signent parmi les plus beaux succès dans la valorisation des recherches issues de l’Inserm », se félicite Pascale Augé, Présidente du Directoire d’Inserm Transfert, qui ajoute, « la cause des femmes en entreprise et dans la recherche me tient à cœur depuis plus de 25 ans. Il y a beaucoup de chercheuses et de cliniciennes de talent qui travaillent dans la recherche médicale mais trop peu parviennent à accéder à des postes de direction ou osent se lancer dans l’entrepreneuriat. Les femmes aussi peuvent être en haut de la pyramide, les entreprises et le système public doivent miser sur elles. C’est aussi pour cette raison que je soutiens fortement les candidates à l’entrepreneuriat car notre volonté est de les accompagner au mieux ».

Focus sur 3 entrepreneuses à succès dans les sciences de la vie :

Elvire Gouze, la « sérial entrepreneuse » qui lutte contre les maladies osseuses
Elvire Gouze, PhD, est titulaire d'un doctorat en pharmacologie moléculaire et ses travaux portent sur le développement de biothérapies pour la dysplasie squelettique et possède plus de 20 ans d'expérience dans les maladies des os et du cartilage.
En 2014, elle fonde la start-up TherAchon, développeur de thérapies innovantes pour l'achondroplasie, une maladie osseuse rare. La société est acquise au stade de la phase 1 pour 810M$ par Pfizer en 2019.
« Serial entrepreneuse », Elvire Gouze a également créé InnoSkel, un spin-off de l’Institut de Biologie Valrose, en août 2020 dont elle est le CEO. Cette start-up développe une approche thérapeutique innovante pour les déformations squelettiques sévères.

Anca Hennino de la recherche sur les tumeurs à la création d’une start-up en oncologie
Anca Hennino est chargée de recherche Inserm au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL), au sein du département Échappement Tumoral, Résistance et Immunité.
Anca Hennino a créé la société StromaCare en 2020. Anca Hennino et son équipe développent un anticorps monoclonal dirigé contre une protéine – βig-h3 – du stroma. Agissant sur la composition du stroma, cet anticorps améliore l’infiltration et l’accès des cellules du système immunitaire à la tumeur mais agit également sur l’activation des lymphocytes T CD8+, présentant un potentiel dans de nombreux cancers à stroma.

Giuseppina Caligiuri, spécialiste en biologie vasculaire et immunopathologie et qui est à l’origine de 2 créations de sociétés de biotechnologie
Giuseppina Caligiuri a une longue expérience de recherche sur le rôle de l'inflammation dans les pathologies cardiovasculaires, avec un accent particulier sur le rôle du CD31 dans la biologie vasculaire et l'immunopathologie. Elle travaille à la fois comme cardiologue et comme chercheuse à l'hôpital universitaire Bichat, à Paris.
Depuis 2018, elle a fondé deux spin-offs Tridek One et Kapto Medical, basées sur ses recherches académiques et dirige l'équipe " Immunobiologie cardiovasculaire ", au sein du Laboratoire de Science translationnelle vasculaire, Inserm U1148.

Focus sur 2 entrepreneuses du futur

Parmi les nombreuses entrepreneuses de demain, Inserm Transfert soutient et accompagne dans le cadre de son Parcours Pré-Entrepreneurial :

Marine Denéchaud, Chercheuse postdoctorale au sein du Centre de recherche Lille Neuroscience et Cognition, équipe "Alzheimer et Tauopathies" de l’Université de Lille, CHU de Lille, Inserm U1172, Lauréate et Grand Prix du Jury iPhD 2022, pour le projet ImmuniTau, qui développe une thérapie innovante pour neutraliser la protéine Tau dans différents contextes pathologiques tels que les cancers du sein ou les maladies neurodégénératives appelées tauopathies.

Louise Biquard, post-doctorante au sein du Centre de recherche sur l’inflammation de Paris dans l’unité Inserm U1149. Louise Biquard a reçu le grand prix de la Fondation Jean-Jacques et Félicia Lopez-Loreta pour l’Excellence Académique pour le projet « Resolve » (ExtRacellular vEsicle Signature fOr LiVer disEases). L’objectif de ce projet, qui s’appuie sur les recherches antérieures de son équipe, est de développer une plate-forme d’outils de diagnostic et de pronostic pour les maladies hépatiques pour prédire l’évolution clinique des patients atteints de cirrhose en s’intéressant aux vésicules extracellulaires circulantes.

Ces deux projets sont emblématiques des projets entrepreneuriaux, qu’Inserm Transfert accompagne, basés sur une science de très haut niveau, répondant à un besoin clinique fort et qui sont portés par de jeunes chercheuses, entrepreneuses motivées.
En 2023, fort de ses succès, Inserm Transfert compte renforcer son accompagnement spécifique pour les femmes par la mise en place d’actions dédiées notamment en fédérant une communauté d’entrepreneuses afin de capitaliser sur les pratiques et leurs retours d’expérience.

Téléchargez le communiqué de presse

Retour

Contacts Presse

Inserm Transfert

Ingrid Hargot

01 55 03 01 44

communication@inserm-transfert.fr

Agence Acorelis (Inserm Transfert)

Gilles Petitot

06 20 27 65 94

gilles.petitot@acorelis.com

Voir aussi

Agenda

Inserm Transfert partenaire de la 9ème journée du SNITEM le 4 juin !

Mai 2024
Partenariats Institutionnels

Le Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur et Inserm Transfert

Mai 2024
Agenda

La matinée du P.U.I Normandie le 29 mai

Mai 2024
Agenda

Inserm Transfert, partenaire du Deep Tech Tour de Lille le 28 mai !

Avril 2024
Agenda

Une valorisatrice à l'honneur - Pascale Augé - Présidente du

Mars 2024
Partenariats Industriels

La cohorte Constances et Quinten Health s'associent pour développer

Février 2024
Agenda

Inserm Transfert, partenaire du Deep Tech Tour Centre Val de Loire le

Janvier 2024
Partenariats Industriels

DeepLife et Inserm Transfert signent un contrat de collaboration de

Janvier 2024
Agenda

Inserm Transfert partenaire du Deeptech Tour de Lyon le 5 décembre !

Décembre 2023
Agenda

Inserm Transfert partenaire du Deeptech Tour de Nantes le 21 novembre

Novembre 2023